Une non-conférence???

La définition d’une non-conférence diverge d’une source à l’autre, mais certains principes semblent faire l’unanimité. La non-conférence puise ses forces dans les faiblesses de la conférence traditionnelle. Au contraire de la conférence traditionnelle, la non-conférence favorise collaboration des participants en mettant de l’avant l’échange d’idées et d’opinions. Peu structurée et sans agenda serré, la non-conférence présente généralement un animateur (à la différence d’un conférencier) et est généralement conduite et alimenter par les participants.

Sans présentation, sans « name tag » et sans aucune publicité commerciale, l’évènement est principalement centré autour de petits groupes de discussion. De manière générale, le nombre de participants est volontairement restreint autour d’une centaine de participants afin de permettre à chacun une présence plus significative et participative.


#TRUQuébec 2016